L’architecture coloniale du Paraguay

La ville d’Asunción accumule près de 5 siècles d’histoire. La première colonie espagnole s’installe au XVIème siècle.Au centre de la capitale, la majorité des bâtiments datent de l’époque coloniale. C’est un lieu commémoratif de cette période.

 

L’architecture coloniale à Asunción

Architecture coloniale Paraguay

Asunción accumule près de 5 siècles d’histoire. C’est au XVIe siècle que débarque la première colonie espagnole. Situé au cœur de la ville, face au palais du gouvernement, Manzana de la Riveraest un complexe de neuf maisons de différentes époques historiques. Il entretient près de trois siècles d’histoire. Il est le siège du Centre Culturel d’Asunción.

Casa Viola, Asunción, Paraguay

La construction la plus ancienne est la «Casa Viola» puisqu’elle date du XVIIIe siècle (1750-1758). Elle est la première à avoir été rénovée et a ouvert ses portes en 1991. En tant que maison coloniale de l’époque du dictateur Rodríguez de Francia, ses structures porteuses sont faites en bois et les ouvertures sont simples. Son toit est fait de chaume ; les tuiles sont fixées avec un mélange composé de boue et de sang de bovin pour une meilleure dureté. Dans la Casa Viola se trouve le Musée de la mémoire de la ville inauguré le 14 août 1996. Conçu principalement pour les jeunes, il concentre textes, cartes, objets, peintures, graphiques et autres éléments qui retracent l’histoire d’Asunción et de ses différents protagonistes.

La Casa Castelví, Paraguay

Anciennement connue sous le nom de Casa Serra, la Casa Castelví a été fondée en 1804. Son appellation provient de l’architecte catalan qui l’a construite, M. José Castelví qui a été également le vice-président d’Asunción en 1800. Elle est la mieux conservée de la Manzana. Entièrement coloniale, ses portes, ses fenêtres, ses bars et plusieurs étages sont encore d’origine. Cette maison pre-franciste possède un jardin extérieur intégré à la zone urbaine de la ville. Elle a été restaurée par l’architecte Beatriz Chase sous la direction du Centre Historique. Au sein de Casa Castelví, les espaces Samudio y Julia Elena Bibolini et Domingo Martínez de Irala sont destinées aux expositions d’arts visuels (peintures, gravures, dessins, photographies, sculptures) pour les artistes nationaux et internationaux.

Visiter la Casa de la Independencia, Asunción

Construite en 1772, la Casa de la Independencia est l’oeuvre de l’espagnol Antonio Martínez Sáenz, époux de la paraguayenne Petrona Caballero de Bazán. Elle est situé en plein centre d’Asunción. La maison s’apparente à celle typique de l’époque coloniale avec le toit en chaume couvert de tuiles et les murs en adobe. Ce lieu a fait l’objet de réunions secrètes qui ont contribué à la chute du gouvernement espagnol et donc à l’émancipation du pays. Avec plus de 200 ans d’existence, la maison est devenue un patrimoine culturel emblématique et un symbole de liberté. Le gouvernement a fait acquisition de la maison en 1943. En 1961, elle est déclarée monument historique national. Quatre ans plus tard, le bâtiment est restauré en tant que musée Casa de la Independencia à l’intérieur duquel figure mobilier colonial et souvenirs de la révolution de 1811.

Architecture coloniale au Paraguay

À une cinquantaine de kilomètres plus au sud d’Asunción dans le département du Paraguarí, se trouve l’Église de Yaguarón. Construite en 1772, l’Église de Yaguarón aussi appelé Église de San Buenaventura emprunte son nom au saint patron de Yaguarón. C’est pendant la période de conquête du Paraguay que les franciscains ont construit l’église, or l’identité de l’architecte est, à ce jour, encore inconnue. Ce monument est le symbole de l’architecture baroque guarani du XVIIIe siècle. De couleur blanc, l’extérieur du temple est sobre avec des lignes droites très simples. Le contraste avec l’intérieur est frappant. En effet, l’intérieur du temple est très richement décoré par de nombreuses sculptures et peintures. Les sculptures sont réalisées dans le bois par les guaranis et ont été peintes a l’aide de colorants végétaux. Ici les guaranis ont été plus réceptif à l’évangélisation et ont appris rapidement le travail artisanal. L’incroyable quantité de détails et l’abondance des formes et des courbes fait de cet endroit un des plus garnis d’Amérique du Sud.

 

Les missions jésuites et l’architecture coloniale

Cosme & Damian, mission jésuite

Les trois missions jésuites du sud du Paraguay, Jesus de Tavarangue, Santisima Trinidad et San Cosme y Damian, restent les mieux préservées en comparaison avec celles présentes au Brésil et en Argentine. Elles sont le fruit du processus de christianisation du bassin du Rio de la Plata par les compagnons de Jésus aux XVIIe et XVIIIe siècles. Des villages entiers prennent forme dans lesquels sont bâtis des églises, un cloître, un cimetière, un orphelinat et de nombreux ateliers (poterie, moulin, fours, fonderie etc…).

Trinidad de Paraná, Paraguay

Chaque mission est dotée d’une structure urbaine unique. Leur style diffère selon les époques, mais toutes associent des éléments autochtones à des attributs chrétiens et à un symbolisme témoignant d’influences baroques, romanes et grecques.L’architecture de Trinidad de Paraná combine des traits traditionnels de la culture autochtone avec un style baroque européen de l’architecte religieux milanais Juan Bautista Primoli.

Architecture coloniale au Paraguay

Une autre caractéristique de l’architecture coloniale, que l’on retrouve avec Jésus de Tavarangue, c’est l’utilisation de grès rose, aussi nommé «asperon», une roche facilement façonnable. L’utilisation de chaux est aussi une nouveauté propre aux temples missionnaires.

Mission jésuite Cosme et Damian, Paraguay

Dans la mission Cosme y Damian, le collège est le seul bâtiment à avoir conservé son toit d’origine. À proximité de ce dernier, l’Église principale de la ville se caractérise par ses murs latéraux richement ornés avec de petits autels, retables et images. Parmi les 22 images retrouvées, une représente les Saints Cosme et Damian. Toutes les constructions et images dateraient des 6 dernières années de la présence jésuite.

TOUT SAVOIR SUR LE PARAGUAY

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

error: Contenu est protégé.