Les Brasiguayos

Les Brasiguayos sont les fils d’agriculteurs brésiliens nés au Paraguay. Le terme provient de l’union de « Brasileño » (Brésilien) et « Paraguayo » (Paraguayen). Plus largement, le terme désigne les immigrants brésiliens et leurs descendants installés au Paraguay, principalement dans les régions frontalières du Brésil : Alto Paraná, Amambay, Canindeyú, Caaguazú, Caazapá et Itapúa dans le Sud-Est du pays.

 

La plus grande communauté étrangère du pays

Les Brasiguayos du Paraguay

Les fils de Brésiliens nés au Paraguay ont le droit de demander la nationalité paraguayenne. Pourtant, très peu font les démarches car le processus est long et coûteux.Le terme « Brasiguayos » serait aussi utilisé de l’autre côté de la frontière au Brésil pour designer ceux qui rentrent au pays après avoir vécu au Paraguay. Il y aurait aujourd’hui entre 350 000 et 400 000 immigrants brésiliens au Paraguay, ce qui représente la communauté étrangère la plus importante du pays.

Le terme et son utilisation sont loin de laisser indifférents l’opinion publique. En effet, certains considèrent que les Brasiguayos ont une identité uniquement brésilienne et que leurs activités professionnelles profitent seulement à l’économie du Brésil. D’autres portent un discours qui leur est plus favorable et jugent les Brasiguayos comme des citoyens paraguayens à part entière, qui possèdent les mêmes droits que tout autre citoyen paraguayen. De nombreuses polémiques éclatent à ce sujet et les Brasiguayos sont souvent stigmatisés. Une rumeur, née en 2014 sur Facebook, s’était propagée en disant que Dilma Roussef, alors présidente du Brésil, voulait annexer une partie du Paraguay suite à la demande d’un groupe de Brasiguayos.

 

Une installation massive au Paraguay

Les brasiguayos du paraguay

Des années 1950 à 1970, les politiques agricoles du Paraguay et du Brésil poussent de nombreux Brésiliens à s’installer au Paraguay, les terres agricoles étant moins onéreuses. Les premiers à partir sont les Brésiliens du Nordeste puis suivent ceux du Sud. Au Brésil, la construction de l’usine hydroélectrique de Itaipu a joué un rôle important dans ce processus. Les habitants se voient alors confisqués des terres pour le chantier, mais les compensations ne sont pas suffisantes. Ils cherchent donc de nouvelles terres à acquérir et traversent la frontière où les terres sont moins chères. De plus, en 1967, le gouvernement paraguayen fait changer une loi qui interdisait l’achat de terre par les étrangers dans un rayon de 150 km autour de la frontière.

Brasiguayo, population du Paraguay

En 1985, les Brasiguayos deviennent politiquement actifs quand un groupe nommé « os Brasiguaios » rentre au Brésil et met en place un camp du MST (Mouvement sans Terre), un mouvement socio-politique brésilien d’inspiration marxiste qui lutte pour une réforme agraire et pour la justice sociale, dans la ville de Mundo Novo.

L’entente entre agriculteurs brasiguayos et paraguayens n’est pas toujours heureuse. Début 2019, les producteurs brasiguayos de Caaguazú réalisent un blocus sur la route 7. Ils exigent des réponses des autorités locales sur une possible invasion de plantations de soja, cultivées par des paysans paraguayens, sur leurs terres. Un exemple de conflits parmi d’autres.

TOUT SAVOIR SUR LE PARAGUAY

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

error: Contenu est protégé.