Higinio Morínigo

Homme politique et militaire, Higinio Morínigo a été le Président du Paraguay de 1940 à 1948.

Higinio Morínigoguerre du Chaco à l’issue de laquelle il sera décoré du grade de Colonel. Il est nommé ministre de l’Intérieur à la place d’Arturo Bay, en 1939. En mai 1940, Higinio Morínigo est désigné ministre de la Guerre et de la Marine selon les ordres du président de l’époque, José Félix Estigarribia. Environ un mois plus tard, il est promu Brigadier Général puis Général de Division.

Morínigo soutenait la candidature d’Estigarribia, or sa mort accidentelle en 1940 bouleverse l’organisation du pays. Sa position de ministre des Armées le place alors au premier rang pour endosser le rôle de président. Le choix se porte entre lui et Eduardo Torreani Viera, tous les deux Général de Brigade. Après concertation, le Conseil des ministres choisit Morínigo pour exercer temporairement les fonctions de président de la République. En 1943, il est officiellement élu à la présidence du pays pour une durée de cinq ans.

Durant la gouvernance de Moríngo, il fait réaliser de nombreux changements et projets. L’institut de la Sécurité Sociale, la Banque Centrale du Paraguay, la flotte marchande d’État, l’aviation commerciale, la Copal (entreprise de stockage paraguayenne pour les importations de carburants et d’engrais liquides), la Copacar (Compagnie paraguayenne de la viande) ou encore l’Institut géographique militaire sont fondés. Écoles, hôpitaux, ponts et routes voient le jour. Des travaux importants ont vu le jour notamment avec l’asphaltage des rues d’Asunción et l’installation d’égouts et de drains. Par ailleurs, le guarani est accepté comme symbole monétaire, ce qui signifie une indépendance économique nationale. Parallèlement, il instaure la peine de mort pour des raisons politiques et punir les trahisons. Il interdit la liberté de la presse, les réunions publiques et privées et il dissout le Parti Libéral. Tous ces changements entraînent une forte émigration de la population qui passe par la vente aux enchères des terres paysannes indigènes au profit des propriétaires terriens.

À la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les relations avec l’axe Berlin-Rome-Tokyo se scindent. Une guerre éclate en 1947. Il est renversé le 3 juin 1948 par ses alliés du Colorado et s’exile en Argentine puis au Brésil. Il revient au Paraguay en 1956, mais avec Stroessner au pouvoir, il décide de retourner en Argentine où il meurt le 27 janvier 1983, à 86 ans.

TOUT SAVOIR SUR LE PARAGUAY

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

error: Contenu est protégé.